Bienvenus !

 

  J'essaie toujours de faire ce que je ne sais pas faire, c'est ainsi que j'espère apprendre à le faire. » Pablo Picasso

 
 

 
J'ai obtenu mon dïplome d'Etat de Médiateur et plus spécifiquement le diplôme de Médiateur Familial en 2014. La formation de Médiation Familiale permet d'approfondir ses connaissances en droit mais aussi sur le plan sociologique et psychologique. 

Travaillant dans des associations ou le lien entre les membres de la famille peut être complexes et/ ou le judiciaire tente d'epauler les familles, je continue à accompagner certaines familles lorsque les liens sont interrompues ou compliquées.

Mes différentes formations comme la thérapie brève centrée sur les solutions m'amènent également à soutenir la parentalite ou à aider les couples ou les personnes à comprendre leurs difficultés dans leur famille. 

J'ai souhaité ouvrir un cabinet libéral afin de permettre aux personnes d'avoir le choix. Il me semble essentiel que les personnes puisse décider d'aller réfléchir, penser et décider en toute liberté, dans le lieu qu'elle désire. 

Je pense que le dispositif de la médiation familiale peut permettre une prévention lors des divorces ou des conflits conjugaux. Les périodes de transitions et de réorganisation familiale sont souvent des moments complexes et délicats.  

 La posture du médiateur est celle d'un tiers permettant à chaque personne venant dans le cadre d'un espace de médiation, de s'exprimer en toute liberté tout en ne dépossédant pas la liberté de l'autre.

Le médiateur va travailler sur la mise en relation pour que le lien demeure malgré et au-delà de la séparation. Il va accompagner les personnes dans la réorganisation de leur vie.

 Je crois "aux compétences des personnes."

La volonté d'aider et de soutenir les familles dans un moment de crise afin qu'elles puissent trouver par elles-mêmes leurs propres solutions, m'apparait être une philosophie plus humaniste où la notion du "vivre ensemble" est possible. 

La Médiation développe l'approche nouvelle d'une société démocratique qui place les personnes responsables et compétentes, et qui écarte les réponses toutes faites. C'est pourquoi actuellement une demande plus importante se manifeste pour permettre la reprise de la parole, au sein d'associations mais aussi d'entreprises lorsque la communication, les échanges deviennent complexes voir impossibles.

 

Je suis adhérente à l'APMF (Association Pour la Médiation Familiale) ce qui m'engage à respecter une ethique et des valeurs. 

 

Anne Cuerva Dejour